Le Génie Logiciel

Cheminement GL

Voici les cheminements du Génie Logiciel

Le génie logiciel

Dans une lettre adressée aux étudiants en génie logiciel, M. Pierre N. Robillard, professeur de génie logiciel à l’École Polytechnique de Montréal, a défini l’ingénieur logiciel comme suit :

L’ingénieur logiciel

Un étudiant en génie logiciel est premièrement un étudiant ingénieur qui a la même formation de base que tout ingénieur diplômé de Polytechnique. Il fait par la suite un tronc de spécialité qui s’apparente à celui de l’informatique. Les derniers trimestres du programme présentent une formation qui est plus spécifique au génie logiciel. L’étudiant diplômé est un ingénieur en construction de logiciels.

Bien que le marché du travail identifie des ingénieurs logiciels, les profils d’expertises existants ne correspondent pas à une formation professionnelle, puisque vous serez parmi les premiers à diplômer dans ce domaine. Les ingénieurs logiciels actuels ont appris sur le tas la plupart des notions qu’ils utilisent. Aujourd’hui, on retrouve dans des postes de constructeurs de logiciels, des ingénieurs formés en mécanique, électrique, industriel, chimie, ainsi que des scientifiques formés principalement en physique, en plus évidemment des informaticiens.

Il existe un besoin dans la profession d’ingénieur pour des gens qui comprennent bien l’ingénierie ET qui maîtrisent les méthodes d’informatisation. L’ingénieur logiciel est donc celui qui peut comprendre une solution technique exprimée par des modèles mathématiques complexes et impliquant une connaissance de lois naturelles comme celles qu’on retrouve en électrique, chimie, physique. L’ingénieur logiciel est celui qui peut concevoir l’informatisation de cette solution tout en gérant les risques qui y sont rattachés.

L’ingénieur logiciel a la formation nécessaire

  • pour gérer les risques reliés à la gestion du projet et à la définition des besoins, comme l’ingénieur dans tout autre domaine,
  • pour modéliser et implémenter une solution, ce qui provient de sa formation en informatique,
  • pour évaluer et gérer les risques reliés à l’utilisation du logiciel, les aspects typiques de l’ingénierie que sont la sécurité, la validation et vérification, et l’assurance qualité.

Finalement une connaissance approfondie du processus de génie logiciel ou de construction de logiciel permettra à l’ingénieur logiciel de devenir un joueur indispensable dans tout projet ou le logiciel est un élément de la solution.

Vous faites partie de ceux qui vont définir la profession.

Pierre N. Robillard, Ph.D., Ing.
Professeur de génie logiciel
École Polytechnique de Montréal